Mots-clés 'Sujet politique'

L’impuissance contemporaine

Alain Badiou

Me voici en position d’avoir à prononcer l’allocution de clôture de ce colloque international organisé par le département de philosophie de Paris-8, pour étudier la situation en Grèce et les enseignements qu’on en tire pour toute politique progressiste aujourd’hui dans

L’impuissance contemporaine

Alain Badiou

Me voici en position d’avoir à prononcer l’allocution de clôture de ce colloque international organisé par le département de philosophie de Paris-8, pour étudier la situation en Grèce et les enseignements qu’on en tire pour toute politique progressiste aujourd’hui dans

Dialogue précaire

Maria Kakogianni et Jacques Rancière

Maria Kakogianni – Il me semble que nous sommes aujourd’hui dans une situation intermédiaire. La période du grand renégat et de la « fin de l’Histoire » semble donner lieu à une nouvelle séquence de luttes populaires. On les a vues se

Dialogue précaire

Maria Kakogianni et Jacques Rancière

Maria Kakogianni – Il me semble que nous sommes aujourd’hui dans une situation intermédiaire. La période du grand renégat et de la « fin de l’Histoire » semble donner lieu à une nouvelle séquence de luttes populaires. On les a vues se

Politique littérale et politique littéraire (fictions politiques et 15-M)

Amado Fernando-Savater

Nous qui sommes ici, à Tahrir, Sol, Syntagma ou Zuccotti, qui sommes-nous, quel est notre nom ? « Indignés », « 99 % », « occupants de la place Tahrir »… Voilà quelques-uns des noms attribués aux différents nous qui ont fait leur apparition sur les places. Ces

Politique littérale et politique littéraire (fictions politiques et 15-M)

Amado Fernando-Savater

Nous qui sommes ici, à Tahrir, Sol, Syntagma ou Zuccotti, qui sommes-nous, quel est notre nom ? « Indignés », « 99 % », « occupants de la place Tahrir »… Voilà quelques-uns des noms attribués aux différents nous qui ont fait leur apparition sur les places. Ces

De la fin des gauches nationales… aux mouvements subversifs pour l’Europe

Antonio Negri

I. Quand on parle de mondialisation des marchés, on parle aussi d’une limitation imposante de la souveraineté des États-nations. En Europe occidentale, l’erreur essentielle des gauches nationales a été de ne pas comprendre que la mondialisation était un phénomène irréversible.

De la fin des gauches nationales… aux mouvements subversifs pour l’Europe

Antonio Negri

I. Quand on parle de mondialisation des marchés, on parle aussi d’une limitation imposante de la souveraineté des États-nations. En Europe occidentale, l’erreur essentielle des gauches nationales a été de ne pas comprendre que la mondialisation était un phénomène irréversible.

La résistance, la philosophie et la gauche

Costas Douzinas

L’âge de la résistance Le « nouvel ordre mondial » annoncé en 1989 aura été le plus court dans l’histoire. Suite à l’effondrement du système bancaire en 2008, des manifestations, des émeutes et des soulèvements ont éclaté partout dans le monde. Ni

La résistance, la philosophie et la gauche

Costas Douzinas

L’âge de la résistance Le « nouvel ordre mondial » annoncé en 1989 aura été le plus court dans l’histoire. Suite à l’effondrement du système bancaire en 2008, des manifestations, des émeutes et des soulèvements ont éclaté partout dans le monde. Ni

Comment résoudre l’aporie du « peuple européen » ?

Étienne Balibar

1. La question dont j’esquisserai ici la présentation et le traitement n’a rien d’un problème purement spéculatif. Sans doute, elle convoque des notions théoriques, appartenant à diverses disciplines, et à la philosophie, mais elle ne le fait qu’en raison d’une

Comment résoudre l’aporie du « peuple européen » ?

Étienne Balibar

1. La question dont j’esquisserai ici la présentation et le traitement n’a rien d’un problème purement spéculatif. Sans doute, elle convoque des notions théoriques, appartenant à diverses disciplines, et à la philosophie, mais elle ne le fait qu’en raison d’une

« Le peuple manque » – Conversation entre Alain Badiou, Étienne Balibar, Costas Douzinas et Elsa Papageorgiou

Camille Louis

Conversation entre Alain Badiou, Étienne Balibar, Costas Douzinas et Elsa Papageorgiou enregistrée à l’occasion du colloque « Le Symptôma grec » en janvier 2013 à Paris-8.  

« Le peuple manque » – Conversation entre Alain Badiou, Étienne Balibar, Costas Douzinas et Elsa Papageorgiou

Camille Louis

Conversation entre Alain Badiou, Étienne Balibar, Costas Douzinas et Elsa Papageorgiou enregistrée à l’occasion du colloque « Le Symptôma grec » en janvier 2013 à Paris-8.